Finalement il s’est passé un an… alors pourquoi tout ce temps ?

Je me suis rendu compte récemment qu’il s’est déjà écoulé un an depuis ma dernière publication, pourtant je me dis toujours que je vais écrire un truc, j’ai pas mal de brouillons et puis on ne peut pas dire que l’actualité brésilienne soit calme entre la coupe du monde, les élections, les catastrophes écologiques…
Mais en fait mon actualité perso a été encore plus chargée, du coup pas le temps et je dois l’avouer aussi la flemme des fois, et puis Facebook et très addictif et rapide 😛
Je penses pas que je repasser l’année en détails car ça ne serait pas très intéressant mais surtout trop long je vais donc me concentrer seulement sur quelques points, je dis souvent que je vais pas parler de ma vie mais en fait je me rends compte que je ne peux pas éviter de faire ça car de toutes façon c’est un peu le but de blog, pour les infos générales sur le Brésil ou même Brasilia, il y a déjà pleins d’autres sites pour ça. Même si pour l’actualité local c’est presque qu’exclusivement en portugais 😉

Pour commencer je vais parler logement.
J’ai abandonné depuis un moment l’idée de devenir propriétaire car je n’ai pas les prérequis pour acquérir ni du neuf ni du vieux, même un simple terrain (j’essaierais de faire un article sur ça aussi). En effet pour que ce soit intéressant, enfin viable avec l’école surtout, il faudrait que j’achètes dans le secteur où je loue actuellement et il se trouve que le secteur, Jardim Botânico / Lago Sul, est le plus coté du DF, et même la ville de São Sebastião se révèle moins chère la plupart des offres sont dans des quartiers éloignés ou peu recommandables et ça c’est quand le bien est enregistré au cadastre qui qui n’est pas souvent le cas.
Avant que je vienne habiter ici, j’avais fait une reconnaissance en 2009, façon de parler car je ne connaissait rien à cette époque pourtant j’etais venu voir des offres ici justement dans ce quartier en pleine expansion et abordable à l’époque, enfin un peu cher para rapport à ce qu’on a acheté après mais ça aurait valu le coup de sacrifier un peu. Surtout que le Lycée Français allait se déplacer pas dans ce quartier aussi, mais ça pas moyen de le savoir à l’époque, d’ailleurs je ne savait même pas où il était situé à cette époque, et puis il a finalement déménagé qu’en 2017 alors.
Il faut dire aussi que c’était loin de tout, comme j’etais pas sur place il aurait était difficile de demande à la famille de venir surveiller le terrain, car l’invasion est courante ici, même si ça c’est calmé un peu, pourtant les gens reste très méfiant. Et puis il y a une lois que dit que si tu occupe un terrain, même à quelqu’un d’autre, pendant au moins 5 ans tu peut revendiquer auprès de la mairie, par contre il faut prouver que tu a payé toutes les taxes chaque année etc. Mais bon ça non plus je ne le savais pas à l’époque je l’ai appris que très récemment d’ailleurs.
L’année dernière mon proprio m’a annoncé qu’il ne renouvellerais pas le bail car il voulait vendre, j’ai eu un peu peur d’être obligé de partir vite, on m’avais déjà fait le coup l’année précédente mais il m’a dis que de toutes façon je serais informer à l’avance et que je serait le premier à recevoir la proposition comme la loi le stipule… mais depuis un an pas de nouvelles, et donc bonnes nouvelles car je n’ai pas envie de partir, j’aime beaucoup cet endroit et les enfants aussi et en raison de me situation c’est toujours un peu difficile de retrouver quelque chose (ça devait faire l’objet d’une publication), en plus je suis devenu plus exigeant bien sûr.

Ensuite le truc qui me prend le plus temps bien sûr mes enfants.
Après plus de 4 ans de « bataille » au sujet de la guarde en juin 2018 il a été décidé, c’est même pas moi qui avait demandé, que ce serait moi qui resterait avec les enfants au quotidien tout les jours, bref une sorte de guarde exclusive enfin en réalité sur le papier la guarde est toujours partagée même si depuis toujours c’est moi qui assure pour tout financièrement depuis que je suis arrivé au Brésil, que ce soit lorsque j’ai encore marié ou après avoir divorcé (aller voir ici pour en savoir un peu plus). J’ai surtout réussi à me défaire de cette fameuse pension alimentaire que je n’aurais jamais du payé car la guarde était partagée, bref je ne vais pas revenir dessus, du coup vous me direz logiquement c’est moi qui devrait demander une pension, et je répondrais oui sauf que la justice et la logique ne font pas toujours bon ménage. On pourrais se demander aussi pourquoi encore ce statut de guarde partagée vu que de fait je les ai tout le temps même si en théorie pas les week-end, enfin théorie car de fait ça fait un moment que je les ai vraiment tout les jours avec moi. bref il ne faut pas oublier le statut spéciale des mères et des femmes au Brésil, et en gros demander une pension ou obtenir la guarde exclusive et long et presque qu’impossible.
Donc depuis la rentrée de août 2018 ma routine est bien chargée encore plus qu’avant, heureusement cette année ils et elle sont tous les 3 en primaire, mais l’année prochaine l’ainé rentre au collège et la ça va être sport niveau organisation. L’année dernière j’avais réussi à les inscrire dans un « contra-turno » sorte de centre aéré après les cours (tiens encore idée d’article), pratique mais c’était fatiguant pour les enfants tout les jours et puis ils ont augmenté les tarifs alors je suis parti, j’ai pas mal galérer pour trouver un nounou qui les garderait chez moi (oulala encore un sujet intéressant) mais j’ai la chance d’avoir une bonne amie qui peut rester avec eux finalement, même si pour le coup c’est très fatiguant pour moi cette fois-ci mais bon le enfants sont mieux alors c’est tout bon

Entre-temps la coupe du monde dans toute sa démesure comme d’habitude à était l’objet de pas mal de déconvenues ici. J’ai suivi cela un plus qu’en 2014 car en France, mais aussi un peu plus loin pour la même raison, une petite retransmission dans l’amphithéâtre de l’Alliance Française bien sûr, des trottoirs jaunes et verts des voitures au couleurs de la seleção mais en dehors de ça ben rien de bien nouveau. Ah si un truc différent cette année en raison de ce qui c’était passé en 2017, avec l’impeachment de Dilma, en effet après tout ça ben on ne savait plus si les personnes qui porte les couleurs du pays soutenaient la seleção ou bien revendiquaient les valeurs de la droite conservatrice brésilienne, du coup je l’ai trouvé plus fade cette coupe, les gens moins animés, mais bon peut-être aussi que le 7-1 de 2014 avait calmé tout monde, le fait que se soit déroulé au Brésil a l’époque aussi m’avais fait voir d’autres choses, et puis il y a eu quelques scandales, avec Neymar justement…

Je penses que je ferait un article à part aussi, comme je dis j’ai déjà une grande liste, mais évidemment l’année dernière nous sommes retourné.e.s en France pour la première fois.
Comme vous vous en doutez ça n’a pas été facile et la mère à tout fait pour m’empêcher de partir, j’ai du passer par un un avocat (pour leque j’ai du demander aide financière de mon père) et qui finalement n’a pas fait son travail comme il fallait car  je n’ai eu le fameux document d’autorisation de sortie du territoire signé du juge que la veille du départ, oui la veille ! Et encore c’est parce que je suis aller la-bas tout les jours presque… Les avocats mériterait un articles à part entière également d’ailleurs.
En effet ici si les enfants ne sont pas accompagnés des 2 parents il faut l’autorisation écrite de l’absent, ou alors le mentionner sur le passeport des enfants au renouvellement (on peut rêver), mais dans mon cas je devrais passer par le tribunal à chaque fois et cette fois ça a duré près d’un an donc il vaut mieux s’y prendre à l’avance.
Donc évidemment le jour du départ j’étais plus serein apres des mois de stress mais pourtant pas détendu car c’est du boulot de voyager avec les 3, et le voyage aller à été difficile physiquement et le retour pire mais je rentrerais pas dans les détails ici. Evidemment en arrivant en France c’était que du bonheur, les enfants ont adoré j’ai pas réussit à voir toute ma famille mais le noyau était présent enfin je suis allé à leur rencontre aussi, car évidemment impossible de rester au même endroit mais comme ma sœur habites dans le sud maintenant c’est une bonne occasion pour visiter un peu le pays, car du coup les enfants ne connaissait pas ou ne se souvenait pas…
Bref beaucoup d’émotions et de joie, ça m’a permis de souffler un peu, renouer les liens familiaux qui avaient mis à mal avant mon départ du fait de mon aveuglement dans ma relation avec la mère des enfants, et puis j’ai quelques ami.e.s et finalement fait plein de truc, il ne manquait plus que la viste de ma Bretagne natale, mais ce sera pour la prochaine fois 🙂

Pour finir, même si j’aurais préféré ne pas en parler, les élections mais surtout ce qui en ai sorti (je penses que ce terme est bien choisi)
À mon retour de France a commencée une période bien sombre ici, avec la préparation des élections et les actions contre Lula, que je ne défend pas plus qu’un autre d’ailleurs, mais il y a eu un acharnement et des 2 cotés car si la droite voulait a tout pris le faire taire, la gauche l’a érigé en statut de martyr (réellement j’ai vu des comparaison à jésus) ce qui a conduit a une exacerbation de beaucoup et des violences, aboutissant à la séparation, même si déjà sous jacente, du peuple brésilien.
La monté de l’extrême droite s’est faite très rapidement et a pris tout le monde ou presque de cours, pourtant avec la crise que traverse le Brésil depuis plusieurs années c’était à prévoir, les gens ont plus que jamais perdu confiance dans le système politique actuel, à juste titre, et donc s’est tourné vers une solution différente même si dangereuse et polémique.
Cette solution scandé para Jair Bolsonaro et ces revendications ou promesses nous sont bien familières en France étant donné que se sont presque les mêmes que celles que défend le FN, sauf qu’au Brésil ben un candidat comme ça c’est nouveau et finalement comme sur beaucoup de sujets, le Brésil a fait la même erreur que les USA en élisant un pantin comme président. Personnellement, la puissance de feux en moins, je trouve ça pire car pour le coup en plus d’être fachiste, raciste, machiste, homophobe et violent il est d’une vulgarité sans pareil. Même si globalement mes ami.e.s ici ont été déconcerté.e.s par tout ceci j’ai eu quelques mauvaises surprises, mais surtout j’ai senti et vu la peur dans leur yeux et leurs paroles, pas juste une crainte, de la vrai peur au point de pleurer ou de s’enfermer chez soi après l’annonce de résultats…
Cela fait près de 3 mois qu’il est au pouvoir et il cumule les merdes et les faux pas, personne ne s’attendait à ce que sa disgrace soit aussi rapide mais il a encore 4 ans pour faire pire et même s’il a déjà acté plusieurs gros retour en arrière au niveau des lois ou projets on peut espérer qu’il tiennent pas jusqu’au bout, le problème c’est que si cela arrive c’est un militaire le général Mourão qui reprendra le pays. Mais comme souvent ici tout retombe très vite et si on oublie on retourne à ces soucis du quotidien en essayant pour beaucoup encore malheureusement de vivre dignement ou en sécurité et cela ne va pas s’arranger j’en ai bien peur, car pendant ce temps il se passe des choses au Planalto…

Voilà j’ai évincer quelques trucs mais globalement mon année s’est déroulée ainsi, je vais pas faire de promesse pour un prochain article car je dois trouver du temps pour ça et c’est vraiment pas ce que j’ai en rab en ce moment, mais je reviendrait c’est sûr 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.